Contact
skip to Main Content

La nutrition de précision. L’atout majeur des futures laitières

Smartfeed, La Croissance Intelligente

Celtilait défend une nutrition de précision pour la phase lactée des futures vaches laitières plutôt qu’une alimentation hyper-protéinée. Son concept Smartfeed, basé sur un équilibre entre énergie et acides aminés, a fait ses preuves.

Pour tout éleveur laitier, la phase naissance-sevrage est au cœur de la stratégie alimentaire et impacte directement la performance technico-économique du troupeau. Certaines voix s’élèvent pour défendre une alimentation riche en protéines. De son côté, Celtilait préfère la nutrition de précision pour optimiser l’efficacité alimentaire. Pendant la phase lactée, l’objectif est de doubler le poids de la génisse entre la naissance et le sevrage. La croissance doit donc être forte et soutenue. Lors de cette phase naissance-sevrage, la croissance explique 22 % de l’écart de production laitière en 1ère lactation entre deux troupeaux (Soberon et al, 2012).

Energie et acides animés

Smartfeed, le concept de nutrition de précision de Celtilait repose sur 2 fondamentaux : l’énergie et les acides aminés. Les besoins des veaux, notamment en énergie et en protéines, sont fonction du poids vif de l’animal et de sa croissance. Le niveau d’apport énergétique est le premier facteur de croissance. Si le besoin énergétique n’est pas couvert, la croissance s’en trouve diminuée. Le besoin protéique, lui, est fonction de l’apport énergétique. Cependant, au-delà de la couverture du besoin en protéines, il est important de se pencher sur la couverture du besoin en acides aminés. La génisse a des besoins en acides aminés essentiels, qu’elle n’est pas capable de synthétiser et qu’elle doit impérativement trouver dans son alimentation. L’apport de ces acides aminés indispensables permet à la génisse de mieux valoriser l’azote contenu dans la protéine ingérée, améliorant ainsi l’efficacité alimentaire en limitant les rejets. Si la teneur en protéines et acides aminés de l’aliment est insuffisante, l’énergie ingérée en excès est stockée par l’animal sous forme de graisse. La philosophie de Celtilait est donc d’apporter la juste dose de protéine équilibrée en acides aminés afin de valoriser au mieux la ration.

Celtilait Up ! Il est en effet inutile d’apporter un taux élevé de protéine si celle-ci n’est pas équilibrée, comme dans le cas des stratégies alimentaires basées sur un aliment d’allaitement riche en protéine. L’apport d’acides aminés de synthèse permet de corriger tout ou une partie de ce déséquilibre comme dans le cadre de la formulation de Celtilait Up. Grâce à cette méthode, il y a moins de rejets puisque la plupart des acides aminés sont valorisés par l’animal pour fabriquer des protéines. Ce qui génère moins de pollution, en particulier d’azote. Les 19 % de protéines vraies du Celtilait Up sont ainsi utilisées à 100 %.

(Visited 34 times, 1 visits today)
Back To Top