Contact
skip to Main Content

Distribution de lait ou de bouillie en maternité : comment s’équiper aujourd’hui ? L’avis de Celtilait

Distriliq RV Biotech

L’expérience nous montre que les porcelets ont des capacités à consommer un aliment liquide très tôt à partir de 2 jours ceci en complément du lait maternel mais les volumes consommés peuvent être faibles (0.2 à 0.3 L/portée/jour au démarrage jusqu’à 1 litre/portée/jour à 16 jours). Plus le produit sera concentré, plus les effets notamment sur le poids au sevrage seront importants ; dans tous les cas il y a une augmentation du taux de survie.

Mais comment s’y prendre sur le plan pratique ?

Aujourd’hui 2 types d’équipement sont notamment proposés aux éleveurs :

  • Les « taxis à lait» : faciles à mettre en place, ils ont l’avantage de pouvoir distribuer, à l’aide d’un pistolet doseur, des quantités d’aliment variables, avec une concentration possible entre 200 et 400 gr/litre d’eau. Leur taille varie selon les fabricants ainsi que leur volume. Deux catégories d’équipements existent notamment aujourd’hui sur le marché : une distribution d’aliment d’allaitement sous forme liquide et  de pré starter à sec, séparément (à titre d’exemple le modèle Distriliq de la société RV Biotech, Photo 1), ou une distribution d’aliment d’allaitement et de pré starter mélangés ensemble (Type Easy Feeder, de WEDA®, ou type Taxi Milk,  de Holm et Laue ).
  • Les systèmes centralisés à distribution automatique : Ici encore, deux grandes catégories d’équipement existent. Les systèmes de distribution à la demande dans des tasses fixées dans la case de maternité :  la concentration par litre d’eau apparait plus faible que dans les taxis à lait (165 gr/litre d’eau) et le lait est disponible en permanence pour les porcelets. Une préparation du lait une fois par jour est nécessaire et un rinçage des circuits est recommandé toutes les semaines (acide, base, eau). L’installation est à réaliser par l’éleveur ou par un professionnel selon les fabricants. Les systèmes de distribution par repas séquencés ont la capacité de distribuer un mélange d’aliment d’allaitement et de préstarter, de manière centralisée et automatique.  La distribution des repas se fait sur un mode séquentiel, dans une augette positionnée entre 2 places de maternité. Ils peuvent s’adapter à de très grands élevages. (A titre d’exemple, le modèle Nutrix, WEDA®, photo 2)

La plupart de ces systèmes de distribution sont déjà présents en France.
Pour plus de renseignement contactez-nous ou l’un de nos distributeurs.

Back To Top